dimanche 16 septembre 2012

SKIRITAI

 Voici deux socles de Skiritai pour mon armée spartiate , ce sont des tirailleurs d'élite car ils ont 3 dés de tir (les tirailleurs  de base ont deux dès) et de plus, ils peuvent aller au corps à corps car ils ont un impetus  de 1 , ils ont donc 4 dés d'attaque. Comme nous organisons au club un tournoi d'IMPETUS le premier en France, je dois préparer 5 armées pour le tournoi car Boris l'orga a eu l'idée  de changer d'armée à chaque partie ce qui devrait être drôle et comme dans le club tout le monde ne joue pas en 15 mm , j'ai été promu fournisseur d'armée  :) donc je dois finir mon armée étrusque pour début octobre et je viens de recevoir mes figs enfin .
voici qui sont les skiritai  après une recherche sur Wikipedia.

Le Sciritae ou Skiritai (en grec: Σκιρῖται Skiritai) étaient un peuple soumis à Sparte, dont le statut est comparable à celui de la Perioeci. Ils vivaient dans le  Skiritis, une région montagneuse située dans le nord de Laconia, à la frontière avec Arcadia, entre les Oenus et les rivières Eurotas.

   Selon Stephanus de Byzance et Hésychius d'Alexandrie, le Sciritae étaient d'origine arcadienne. Leur mode de vie était essentiellement rurale: ils vivaient pour la plupart dans des villages, dont le plus important était Oion et Caryai. Leur territoire était inhospitalier, mais il était d'une importance stratégique pour le Sparte, car il contrôlait la route de Tégée, ce qui explique pourquoi il est rapidement tombé dans les mains de Sparte.

 
Dans la guerre les Skiritai formait un corps d'élite de l'infanterie légère, un Lochos (bataillon) d'environ 600 hommes, qui ont été utilisées comme un complément à l'armée civil. Selon Thucydide (v. 67), ils se sont battus sur l'aile d'extrême gauche dans la ligne de bataille, la position la plus menaçante pour la phalange d'hoplites: «Dans cette bataille de l'aile gauche était composé du
Skiritai, qui, dans une armée lacédémonienne ont toujours compté que pour eux mêmes ». La nuit, ils ont été placés en sentinelles devant l'armée (Xénophon, Constitution des Lacédémoniens, xii. 3) et on a agi comme éclaireurs pour ouvrir la voie pour le roi, dont ils  pouvaient précéder.

Dans la Cyropédie (IV, 2), Xénophon les compare à la cavalerie Hyrcanie, utilisé par les Assyriens l'arrière-garde.
.

voila place aux photos  , des figurines Xyston , qui m'ont un peu déçu par leurs poses .



5 commentaires:

  1. Superbe background! Pour les figurines j'aime beaucoup l'aspect "peau de loup" (c'en est?) qui sort du bois, et les bases, très réussies.
    En ce qui concerne les poses j'avoue que même en zoomant elles me semblent plutôt pas mal...
    Beau travail!

    RépondreSupprimer
  2. Enorme boulot en prévision et gros travail de recherche historique, merci à toi pour le petit résumé,J'aime bien l'épopée d'Alexandre le grand et j'ai en tête de réalisée un dioramas sur la bataille Gaugamèles avec la charge des chars perses sur les phalanges macédoniennes avec des figurines Zvezda, mais dans le temps. A bientôt Christian

    RépondreSupprimer
  3. Looks good. I think these guys are one of the secret weapons of the Spartan list.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. this is not a secret weapon but a psychological weapon

      Supprimer